Ramassage-compulsif-syndrome-Diogène

L’accumulation compulsive, pas que de la fiction!

Comment aider un accumulateur compulsif?

Quelques fois par année, l’équipe d’Évolia Transition aide des familles complètement désespérées à affronter des situations délicates dont on ignore parfois l’existence. Notre mission est alors de vider la résidence des biens en trop en s’assurant qu’un tri des biens soit effectué pour s’assurer qu’aucun item important pour la famille soit jeté. Voici quelques explications sur le phénomène:

Ramassage-compulsif-syndrome-Diogène

Le ramassage compulsif: définition

Le syndrome de Diogène (ou ramassage compulsif) se caractérise principalement par un trouble comportemental conduisant à des conditions de vie négligées, parfois insalubre, autant au niveau de l’hygiène personnelle que de la résidence.  Ce syndrome comporte également une forme extrême de d’accumulation compulsive. La victime est incapable de se départir de biens matériels n’ayant aucune utilité, la plupart du temps. On remarque aussi un besoin insatiable d’acheter toute sorte d’objets en solde en grande quantité.

Prévalence :

Le syndrome de Diogène touche plus souvent les personnes âgées avec une moyenne d’âge qui varie entre 70 et 80 ans. Il touche majoritairement des personnes qui vivent seules, surtout des femmes. L’anxiété est très présente dans le portrait clinique.

Le trouble d’accumulation compulsive est diagnostiqué dans toutes les classes sociales, peu importe le niveau d’éducation.

Les signaux d’alarme :

La solitude voulue, ou l’isolement, subi, semble le facteur de déclenchement principal. On trouve souvent un tel comportement chez des personnes d’âge avancé souffrant de solitude après la mort d’un conjoint ou d’un parent très proche. La personne présentant ce syndrome choisit un isolement social aussi grand qu’il lui est possible ; elle en arrive à vivre presque recluse chez elle, n’ayant dès lors plus autant de raisons d’entretenir son logement et se désintéressant en même temps, à un degré plus ou moins grand, de son hygiène personnelle.

Le syndrome de Diogène est un réel trouble pathologique rendant certaines personnes incapables de jeter, alors qu’elles accumulent pendant des années des objets inutiles. Même si cette tendance reste contrôlable chez la majorité des individus, ces personnes qui vivent avec cette pathologie évoluent dans un désordre tel que toute leur vie s’en trouve modifiée.

Surtout, prenez la situation au sérieux

Dans les cas les plus graves du syndrome de Diogène, le désordre et le manque d’hygiène entraînent presque toujours la prolifération d’insectes et de moisissures, et l’accumulation de détritus cause des odeurs nauséabondes. Le milieu est propice à la prolifération de vermines et d’insectes, il faut agir !

Au Canada, c’est 4 % de la population, soit 1,4 million de Canadiens, qui est atteinte du TAC. C’est deux fois plus que le trouble de la bipolarité et quatre fois plus que la schizophrénie.

Si vous remarquez certains comportements inhabituels chez un de vos proches, n’hésitez pas à chercher de l’aide auprès du CLSC ou de votre médecin. Il existe différentes approches thérapeutiques ainsi que des  groupes de soutien.

https://evoliatransition.com/liquidation-de-biens-et-meubles-succession-demenagement-quebec/

https://evoliatransition.com/vendre-ou-donner-ses-meubles-quebec/

https://evoliatransition.com/service-ramassage-meubles-usages-montreal-longueuil-vider-maison-succession-demenagement/

https://evoliatransition.com/comment-vendre-ses-meubles-antiquites/