valeur-meubles

8 Tendances & conseils d’investissement pour la prochaine décennie

valeur-meubles

valeur-meubles

Les grandes tendances dans le monde des antiquités, collectables et oeuvres d’art

À  l’aube d’une nouvelle année, le site internet antiquesage.com nous dévoile sa boule de cristal en termes de tendances significatives pour investisseur.

1-Les objets des années 70-80  commenceront à être considérés antiques. Il faut généralement 40 à 50 ans pour qu’un objet soit considéré antique. Avec l’arrivée de 2020 les articles des années 1970 seront largement acceptés dans le panthéon des antiquités. Les années 1970 avec ses combinaisons de modernisme épuré et de naturalisme abstrait texturé, attireront certainement les grands connaisseurs. Même certains items des années 1980  «années notoires d’excès et de folies» se tailleront une place chez les collectionneurs. On parle d’objets aux motifs géométriques audacieux, de couleurs primaires et de néons.

2-Alors que les marchés traditionnels d’investissement peinent à procurer des rendements, le marché des antiquités va exploser. On parle ici d’antiquités de qualité supérieure, fabriquées de matériaux précieux, de bois exotique ou de pierres scintillantes. Les investisseurs apprécient cette forme d’investissement alternative car elle est tangible.

3-Les prix des métaux précieux sont à la hausse et le resteront, affectant le marché des antiquités comme les pièces de monnaie, les bijoux, les montres, les couverts d’argenterie, les stylos-plume fabriqués de matériaux précieux. Il n’est donc pas exagérer de croire qu’une augmentation du prix de l’or et de l’argent entraînera un engouement certain pour ces objets de qualité.

4- Depuis 2008, le marché des «collections» tend à s’effondrer : on parle ici de souvenirs, verrerie, bibelots, porcelaine, gros meubles anciens. La classe moyenne, ancien pilier du commerce d’objet de collection a été décimée 5par la mauvaise situation économique.

5-Les antiquités du 18 ième siècle deviendront les nouvelles antiquités du 17 ième siècle : À l’heure actuelle, les antiquités de haute qualité de la fin du XVIIIe siècle – années 1770, 1780 et 1790 – sont toujours disponibles sur le marché. Mais ces antiquités ont actuellement au moins 220 ans. Et, à l’aube du XXIe siècle, le XVIIIe disparaîtra de plus en plus dans le brouillard du passé. En effet, le 18ème siècle – avec toutes les merveilleuses antiquités rococo, néoclassiques et géorgiennes de cette époque – semblera bientôt aussi éloigné de nous temporellement que le 17ème siècle. De moins en moins de ces belles antiquités du 18ème siècle seront accessibles aux collectionneurs au cours de la prochaine décennie. À mesure que les disponibilités diminuent et que cette tendance est reconnue, les prix vont augmenter de manière prévisible.

6-La disparition (ou presque) des antiquaires : De pittoresques petits magasins d’antiquités, jadis omniprésents dans les petites villes et les campagnes d’Amérique, vont disparaître à jamais. La diminution de la population de ces régions, les loyers commerciaux élevés et la faiblesse persistante de l’économie rendront impossible la survie de la plupart de ces magasins d’antiquités. Oui, il y aura toujours des magasins d’antiquités dans les grandes villes, bien que beaucoup moins que par le passé. Et les magasins d’épargne et d’occasions persisteront également. Mais l’essentiel des transactions d’antiquités se fera sur Internet via eBay, Etsy, Ruby Lane ou d’autres plates-formes de vente en ligne. Il s’agira d’un changement majeur – et permanent – dans la manière dont l’achat et la vente d’antiquités se déroulent. 7- Les antiquités de petite taille sont en vogue :

Les années 1980, 1990 et le début des années 2000 ont été reconnues comme une période d’excès flagrant et de matérialisme impénitent. L’une des façons dont cela s’est manifesté était par le biais de la devise générale: « Plus c’est grand, mieux c’est ». Les gens aspiraient à posséder d’énormes VUS, d’énormes maisons et autant de «choses» qu’ils pouvaient espérer. Dans cet environnement, meubles massifs victoriens, peintures surdimensionnées et sculptures monumentales se vendaient rapidement.

Mais le monde a récemment retrouvé les plaisirs simples du diminutif. Les gens vivent maintenant dans des espaces plus petits, comme des condos, des maisons en rangée ou des maisons unifamiliales modestes. Ils n’ont ni le temps, ni l’argent, ni la patience pour se débattre avec des œuvres d’art gigantesques ou des antiquités. Des antiquités de qualité, compactes et portables, répondent parfaitement à ce besoin florissant d’art de petite taille.

8- Le milieu de gamme du marché des antiquaires est l’endroit où l’action sera

Nous avons été agressés au cours des dernières années avec des articles et des histoires interminables sur d’importantes antiquités et autres œuvres d’art établissant des records d’enchères de plusieurs millions de dollars. Cela a donné l’impression distincte que les objets d’art et les antiquités ne sont réservés qu’à l’élite des riches. Cependant, la majeure partie de cette demande d’antiquités haut de gamme a été stimulée par la vigueur des marchés des valeurs mobilières. Cependant, la prochaine décennie sera probablement caractérisée par un chaos considérable sur les marchés financiers. Dans ce scénario, l’achat d’antiquités chez les très riches diminuera considérablement.

Les gens de la classe moyenne, se tourneront vers les antiquités de qualité comme moyen de couverture des risques liés aux actifs traditionnels en papier. Cela signifie que le milieu de gamme du marché des antiquités orienté vers l’investissement, avec des prix compris entre 250 et 5 000 dollars, deviendra l’item idéal. Les antiquités à prix raisonnables de cette catégorie ont déjà doublé ou triplé de valeur depuis le tournant du millénaire. Et il y a tout lieu de penser que ces joyaux de l’investissement négligés répéteront cet exploit au cours des 10 prochaines années.

L’évaluation d’horloges antiques

Précieuse, ma poupée de porcelaine?

Le marché secondaire des biens de luxe

Le marché des items «vintages»

Inventaire et évaluation de biens et meubles

Les milléniaux et les antiquités