Comment bien préparer sa transition domiciliaire

Planifier un déménagement dans plus petit à moyen ou long terme

Vos enfants ont grandi et ils ont quitté le nid familiale pour voler de leurs propres ailes? La maison est devenue trop grande et trop gourmande en dépenses de toutes de sortes? Vous n’avez plus la santé pour demeurer seul? N’attendez pas qu’il soit trop tard avant de planifier votre transition domiciliaire!

Il est très fréquent que l’on attende à la dernière minute avant de planifier un déménagement. Quitter une résidence dans laquelle on vit depuis 30, 40 ou 50 ans est très difficile émotionnellement et physiquement. Plusieurs souvenirs y sont rattachés. On repousse les choses à faire jusqu’à ce qu’on soit obligé de le faire. Cela est tout à fait normal et très répandu.

Comme on ne sait pas par où commencer et qu’on est souvent découragés avant même de débuter, on retarde jusqu’à ce que la situation devienne urgente. Alors, on a que quelques jours ou quelques semaines pour tout réaliser. On se retrouve dans le nouveau logement complètement fatigué et dépassé.

Comment organiser sa transition domiciliaire?

Pour éviter de vivre une transition de domicile stressante, il existe un truc infaillible qui fonctionne à chaque fois: la préparation! Aussi simple que cela puisse paraître, en commençant dès aujourd’hui à vous préparer, vous vous éviterez beaucoup de stress puisque vous aurez pris le temps de prendre les bonnes décisions (quoi garder, quoi donner, à quel endroit vous désirez habiter, etc.). Le tri de vos biens peut prendre plusieurs jours voire semaines. Même si aucune date de déménagement n’est prévu, vous pouvez commencer dès aujourd’hui à faire le tri de vos biens. Un petit 2 heures par mois est suffisant pour avoir des résultats dont vous bénéficierez au moment venu.

Vous ne vous sentez pas la force de tout réaliser seul? Demandez de l’aide! Une première rencontre d’une heure avec un consultant pourra vous éclairer à bien planifier votre relocalisation.